Véronique Morali, nouvelle présidente du Women's Forum

Publié le par womensforum2011

"Deauville 2011: le lieu incontournable de débats et de progrès pour les femmes"

C’est  sa première présidence du Women’s Forum
.

Mais cela fait 6 ans qu’elle en est l’une des piliers. Véronique Morali succède à  Aude de Thuin, fondatrice des 6 premières éditions.
Quelques éléments biographiques qui illustrent à la fois ses activités de dirigeante et  son engagement  pour les femmes.

Véronique MoraliVéronique Morali  en octobre 2010, dans la salle de presse du Women's Forum

 

- Inspecteur des Finances, à 25 ans
- Présidente de Fimalac Développement, société de placements  financiers
- Administratrice de Coca Cola Entreprise
- Membre du Conseil de surveillance de la Compagnie Financière Edmond de Rothschild et de Publicis Groupe.
- Fondatrice en 2005 de l’association Force Femmes
Association dédiée à l’insertion professionnelle des femmes de plus de 45 ans Réseau de bénévoles, rencontres avec des coachs et des professionnels lors d’ateliers de travail... Grâce à l’association ,600 femmes ont  trouvé un emploi et une vingtaine a créé une entreprise. link

 -Fondatrice du site «Terrafemina » en 2008  
«
Terrafemina.com » est un site  internet à vocation internationale. Economie,  finance, droit, mais aussi actualité, bien-être, santé, famille. Il  privilégie l’ouverture, et encourage les contacts et les échanges interculturels et intergénérationnels.link  

 

Commentaires de Véronique Morali  sur ses nouvelles responsabilités :
 « Je suis très heureuse de prendre la présidence du Women’s Forum .J’aurai à cœur d’en faire encore davantage le lieu incontournable de débats et de progrès pour les femmes, afin de les aider à prendre plus complètement la place qui leur revient dans nos sociétés. Partage, solidarité, échanges d’expériences fondées sur l’expertise. L’expertise des femmes est à l’honneur lors de ce grand rassemblement annuel. En 2011, le Women’s Forum aura d’autant plus de poids que la montée en puissance des femmes et leur participation aux grands enjeux économiques et sociaux s’imposent dans le monde entier

Commenter cet article